L'ambassadrice de l'efficacité énergétique

Désormais basée à la Maison de l’habitat, Mélanie, ambassadrice de l’efficacité énergétique du Département, prodigue ses conseils aux Haut-Alpins confrontés à des consommations excessives en énergie. Rencontre avec une passionnée qui place l’humain au premier plan.

Voir l'image en grand

Au cœur de l'été, Mélanie, ambassadrice de l'efficacité énergétique au sein du service Aménagement territorial, prend les manettes de l’accueil de la Maison de l'habitat, à Gap, où se situe désormais son bureau.

Les « Maison de l'habitat bonjour ! », se succèdent à un rythme effréné, sans compter les nombreuses demandes de renseignements sur place. Mélanie aiguille, cale des rendez-vous avec ses collègues conseillers en énergie, ou avec elle quand la requête relève de sa compétence : « J'interviens auprès de personnes qui ont un souci avec leur consommation énergétique. »

Chaque année, cette ambassadrice vient en aide à une bonne cinquantaine de foyers en difficulté, pour qui la précarité énergétique ressemble à une épée de Damocles, qui n'hésite pas à frapper les plus fragiles. Un constat qui a poussé le Département à recruter Mélanie en 2015, d’autant plus que dans les Hautes-Alpes, les dépenses en énergie sont deux fois plus élevées que la moyenne nationale : hivers plus longs et rigoureux, bâtis anciens… Cette situation, Mélanie l'a plus que jamais en tête.

Dans les faits, tout commence par un premier contact téléphonique (souvent après une orientation par le biais d’une Assistante sociale – « Je suis un outil à leur disposition », aime d’ailleurs à rappeler Mélanie). Un appel qui se termine, la plupart du temps, en visite à domicile, seul moyen pour elle de « savoir d'où vient le problème ».

Hors de question pour autant d’arriver en « sachante moralisatrice ». Une attitude très exactement aux antipodes de sa bienveillance et de sa capacité d'écoute. Sur le terrain, la jeune femme au regard rieur ne s’arme pas que de ses qualités humaines, mais aussi d’une imposante mallette noire qui ne la quitte jamais. À l'intérieur, une armada d'instruments de mesure : sondes en tout genre, thermomètre high-tech, débitmètre, de quoi détecter les consommations d’électricité et d’eau inutiles…

Saisir les habitudes de vie

La toute première chose que fait Mélanie ? S'assoir autour de la table avec ses hôtes et discuter, histoire d'instaurer un climat de confiance, dans des contextes sociaux qui l'ont parfois « retournée ». L'objectif ? Saisir au mieux les habitudes de vie pour apporter une aide la plus personnalisée possible.

Ce qui lui tient à cœur ? « Transmettre » ses connaissances. Saviez-vous, par exemple, que votre installateur de chaudière l'a potentiellement réglée à son maximum. L'eau chauffée en permanence à 70 °C est, ainsi, synonyme d’euros dépensés pour... rien (personne ne se douche ou fait la vaisselle à une telle température). De même, le simple fait de laisser brancher votre chargeur de portable en permanence, même à vide, allège de deux euros par an votre porte-monnaie, chaque année.

« Vous m'avez appris quelque chose là ! ». Cette phrase est sans conteste « le plus beau compliment qu'on puisse lui faire ». Et à chaque appareil électrique passé au crible, Mélanie étonne son hôte pour qui, tout devient, d'un coup d'un seul, très concret.

Intégrité oblige, « je préviens à chaque fois les gens que je ne pourrai pas apporter de solution miracle. Mon objectif est de les conduire à faire évoluer leur façon de penser par rapport à leurs usages, sans jamais les culpabiliser et en respectant leur mode de vie », confie la jeune femme dont on devine le sourire radieux derrière son masque. Et cerise sur le gâteau, Mélanie repart très souvent en laissant aux personnes visitées un équipement adapté à leur situation : réducteur de débit, boudin de porte...

Même si de nouvelles missions viennent de lui être assignées dans le cadre du programme national de Service d’accompagnement à la rénovation énergétique (Sare), elle gardera sa casquette d’ambassadrice au service des Haut-Alpins. Mélanie pourra d'ailleurs vous donner quelques conseils sur le stand de la Maison de l'habitat (dont elle assure le volet organisation logistique), lors de la foire expo de Gap du 11 au 19 septembre .



Ajouter un commentaire

Captcha antispam