Collège de Laragne : le top départ des travaux a été lancé au début de l'été

Alors que la trêve estivale venait à peine de sonner, débutaient les travaux du collège de Laragne. Un chantier de trois ans qui aboutira à la réhabilitation totale et à l'extension du collège Les Hauts-de-Plaine. De quoi offrir des locaux à la pointe de la modernité aux 320 collégiens laragnais à la rentrée 2024.

Voir l'image en grand

C'est un « beau challenge », selon Alexane Coulet, architecte au sein du cabinet Blay-Coulet, maître d’œuvre de l'opération de réhabilitation/extension du collège Les Hauts-de-Plaine de Laragne-Montéglin.

Au programme, trois ans de travaux (qui se feront sans interruption des cours) pour un budget global de 15,4 M€, financé à 100 % par le Département, en charge des collèges.

Datant des années 1960 pour sa partie la plus ancienne (bâtiment Chabre) et 1978 pour la plus récente (bâtiment Bure qui sera définitivement détruit), le collège, malgré un entretien des locaux dans les règles de l'art, ne répondait plus aux exigences pédagogiques actuelles, sans parler des normes liées à l'accessibilité, ou de la problématique relative à la sécurisation des abords de l'établissement. Bref, il était temps d'intervenir.

Réorganisation des espaces

Le chantier, piloté par l'Area (entreprise publique locale d’ingénierie de la Région Paca), a ainsi débuté cet été par une phase de désamiantage du bâtiment Chabre. En tant que maître d'ouvrage, le Département gardera en permanence un œil sur le suivi les travaux, en lien avec l'Area et la direction de l'établissement.

Démolition, reconstruction et réhabilitation seront au programme pour donner naissance à un ensemble complétement repensé et réorganisé, bien mieux intégré au paysage.

Outre l'esthétisme, l'aspect environnemental sera également pris en compte avec l'utilisation de matériaux biosourcés (issus de matières organiques renouvelables : biomasse), l'installation de panneaux photovoltaïques capables de rendre le collège énergétiquement autonome et la mise en place d'un système de rafraîchissement naturel des locaux. Chantier à suivre.


Prévisionnel

  • Depuis mi-juillet 2021,
    Dépollution et déconstruction du bâtiment Chabre. Reconstruction d'un bâtiment en L, avec un étage supplémentaire donnant accès au bâtiment Céüse. Transfert du personnel administratif dans le bâtiment central.
  • À partir de novembre 2022,
    Réhabilitation en deux temps du bâtiment Céüse. De novembre 2022 à septembre 2023 pour les deux premiers tiers et de septembre 2023 à avril 2024 pour le dernier tiers.
  • À partir d'avril 2024,
    Démolition du bâtiment Bure, construction d’une salle de sport entre les actuels bâtiments Céüse et Bure, d'un plateau sportif et de logements de fonction. Les équipements sportifs seront accessibles aux associations.


Ajouter un commentaire

Captcha antispam