Sur les routes du nord du département

Terre de hautes montagnes, le Briançonnais brille par la rudesse de son climat en hiver. Si la viabilité hivernale concerne l’ensemble des agents des routes du Département, elle revêt un caractère bien particulier dans le nord-est des Hautes-Alpes. Explications du côté de l’antenne technique de Briançon...

Voir l'image en grand

Le calme avant la tempête. Tempête qui pourrait bien ressembler à celle de l’an dernier, dont les vents lancés « à 150 km/h » ont balayé le col du Lautaret. De cet épisode, Régis Philip, numéro 2 de l’antenne technique de Briançon et « chef d’orchestre de la viabilité hivernale (VH) sur notre secteur », souligne Franck Gonsolin, son responsable, s’en souvient comme si c’était hier.

Venant du centre technique de Saint-Bonnet, Franck l’affirme, « il y a d’autres zones critiques dans le Département en période de VH, comme dans le Queyras. Mais ici, c’est quand même un cran au-dessus ». Pour preuve, les scientifiques viennent tester dans les environs le matériel utilisé lors des expéditions en… Antarctique ! Des conditions extrêmes sur un axe de circulation interrégionale. L’enjeu est de taille, le droit à l’erreur proche du néant « on sait que c’est là que les gens nous attendent », confirme Alain Faust, chef d’équipe du centre technique (CT) de La Grave, dont les équipes (mais aussi celles du CT du Monêtier) déneigent le col depuis un bon mois.

Avalanches fréquentes

Bien évidemment, le col le plus haut de France disposant d’un tel trafic routier, n’est pas le seul théâtre d’opérations dans cette lutte contre la neige, le verglas et autres congères dans un secteur où les risques d’avalanches sont une réalité (deux agents « spécial avalanche » sont d’ailleurs en charge d’une surveillance toute particulière dans la vallée de la Clarée, pour l’un, et dans le Valgaudemar, Queyras, Lautaret, pour l’autre). Parmi le top 3 des lieux ultra délicats appartenant à leur secteur figurent aussi Névache et la station de ski de Puy-Saint-Vincent. Au total, les agents des routes du Briançonnais gèrent 264 km de route.

Côté troupes, les 25 agents répartis entre les CT Briançon, l’Argentière-la-Bessée, La Grave et Le Monêtier-les-Bains, peuvent compter sur le soutien de 13 saisonniers et 19 déneigeurs volontaires. Pour ce qui est de l’arsenal à leur disposition : 8 chasse-neige, 6 saleuses, une unité mixte (capable à la fois de racler la neige et saler le bitume) et une fraiseuse à neige partagée entre les CT du Monêtier et de La Grave, Lautaret oblige.

Aider les usagers sur le bord de la route

Pour ce qui est de la stratégie, les équipes de patrouilles sont organisées en horaires décalés. La première ronde sillonne les routes de 6 h 45 à 13 heures, les équipes de l’après-midi entrent en action de 12 h 45 à 19 heures ; une équipe de nuit intervient également au niveau du col du Lautaret, de 18 h 30 à 23 h 30. Et ce tous les jours.

Outre le matériel, les agents doivent composer en quasi-permanence avec les infos météo. « Il est aussi très important qu’ils fassent remonter les infos concernant les conditions de circulation pour que celles-ci soient mises à disposition des Haut-Alpins via le site et l’application Inforoute05 », explique Franck Gonsolin.

Mais la mission des agents va bien au-delà de tout cela, « sur le terrain, lorsque nous voyons une personne en difficulté, nous nous arrêtons pour les aider. Ça arrive assez souvent », explique Alain Faust.

« Au regard de l’enjeu que représente la VH, le stress est très important. Durant cette période, les machines souffrent et les hommes sont éprouvés », confie Régis, entre deux coups de téléphone lui permettant d’être en liaison quasi permanente avec les agents sur le terrain. En cas de pépin, il sera là pour eux et « c’est vraiment appréciable », reconnaît Alain qui sera sur le qui-vive jusqu’à la mi-avril 2021.

Le saviez-vous ?

L’antenne technique de Briançon est relayée sur le terrain par quatre centres techniques basés à Briançon, l’Argentière-la-Bessée, La Grave et Le Monêtier-les-Bains.


Les commentaires

2 résultats sur 2
  • Vous faites un travail remarquable pour les voyageurs qui emprunte les routes des Hautes Alpes, Bon courage pour la saison 2020/2021.

    Déposé le 08 décembre 2020 à 03 h 03 par Eric

    Rapporter un abus

  • bon courage à tous les agents et à tous les personnels pour toute la période hivernal

    Déposé le 03 décembre 2020 à 16 h 47 par cg05

    Rapporter un abus

Ajouter un commentaire

Captcha antispam