Le Département, le premier allié des collectivités locales

Dans plus de 50 % des communes haut-alpines, les élections municipales de 2020 ont été synonyme de renouvellement des équipes. L’occasion pour le Département de convier, lors de trois réunions, tous les premiers magistrats.

Voir l'image en grand

L’objectif ? Leur présenter les compétences de la collectivité, véritable « partenaire historique ». Le premier rendez-vous s’est tenu lundi 14 septembre, à Serres, entre les murs du foyer communal Lucien-Sallée.

« Avant cette réunion, je ne savais pas ce que faisait le Département. Ce temps d’échange est très utile. Il m’a permis de savoir qui seront les bons interlocuteurs en fonction de mes besoins et de mes demandes », confie Annick Reynaud-Frey, maire de Méreuil et toute nouvelle venue en politique. Mission donc réussie, ce lundi 14 septembre, lors de la première réunion destinée aux édiles hauts-alpins, quelques mois après avoir ceint leur écharpe tricolore.

Tout au long de la matinée, les directeurs de service se sont succédé au micro, sous la houlette de Jean-Marie Bernard, président du Département des Hautes-Alpes. Archives départementales, aides sociales, éducation, culture, numérique, infrastructures routières, soutien financier apporté aux communes, Agence départementale de développement économique et touristique, sans oublier le laboratoire vétérinaire et d’hygiène alimentaire, l’ensemble des principales missions de la collectivité ont été présentées. « L’idée qui m’anime est d’être pragmatique. Le Département doit être utile aux nouveaux exécutifs locaux », précise Jean-Marie Bernard. « J’ai souhaité avec ces réunions que chacun ait une vision synthétique et efficace de ce qu’est le Département et de ce qu’il peut apporter aux communes et à notre territoire. Pour que très rapidement, les maires et présidents d’établissements publics de coopération intercommunale puissent monter leurs projets, entrer en contact avec les services du Département compétents dans les domaines où ils souhaitent intervenir, de sorte que nous ayons très rapidement des projets à développer et concrétiser. »

Voir l'image en grandEn parallèle, est intervenu en 2014 le désengagement de l’État en matière d’assistance technique aux collectivités territoriales. Proactif, le Département s’est doté cette même année de son propre établissement public administratif, IT 05. Deux lettres et deux chiffres cités à maintes reprises lors de cette rencontre. IT05 est, en quelque sorte, le bras armé du Département en matière d’aide directe et concrète aux communes et intercommunalités. Du conseil technique à l’accompagnement plus poussé, le Département leur apporte son expertise et ses savoir-faire dans les domaines de l’assainissement et de l’eau potable, du classement de voiries, de l’ingénierie financière… Avec pour seul leitmotiv « s’adapter en fonction des demandes et des besoins des communes et intercommunalités », précise Stéphanie Aye, directrice d’IT05.

Prochains rendez-vous :

  • Mercredi 16 septembre à Guillestre, salle du Queyron (au-dessus du collège et face à l’EHPAD)
  • Jeudi 17 septembre à Gap, à l’Hôtel du Département (place Saint-Arnoux)

Ajouter un commentaire

Captcha antispam