Les Hautes-Alpes pour les libertés locales

Jean-Marie Bernard, Président du Département, s’associe pleinement à l’appel solennel des Maires, Présidents de Région et de Département lancé mercredi 26 septembre à Marseille pour une relance de la décentralisation.

Voir l'image en grand © istock

Cette démarche inédite s’est traduite par la création d’une association regroupant des élus locaux de toute tendance politique : les Territoires unis. Ils rappellent : « Au moment où les peuples grondent, partout en Europe, contre leurs classes dirigeantes, où la capacité du Gouvernement à réformer le pays est mise en doute par les Français, la République des territoires, elle, n’a toujours pas été tentée en France. »

Les messages forts des élus locaux :

  • Notre pays meurt de son ultra-centralisation
  • L’avenir de la France ne peut se résumer à quelques métropoles
  • Le nombre inégalé de démissions des élus doit aujourd’hui tous nous alerter
  • La décentralisation est le modèle qui permet de rapprocher décisions et investissements des vrais besoins

Les libertés locales, c’est laisser les collectivités expérimenter, c’est une concertation sincère entre l’État et les collectivités, c’est le respect par l’État de ses engagements contractuels et de sa signature, c’est la participation équitable de l’État aux côtés des collectivités au redressement des comptes publics.

Lire le texte de la déclaration de Marseille : http://www.departements.fr/rassemblement-elus-libertes-locales/


Ajouter un commentaire

Captcha antispam