Les aléas

La montagne engendre irrémédiablement des aléas spécifiques (avalanches, laves torrentielles, etc.) et d’autres que l’on retrouve partout en France (inondations, séismes, etc.)

Avalanche

© EsquissUne avalanche est un mouvement gravitaire rapide d’une masse de neige sur un versant montagneux. Leurs natures diffèrent selon de nombreux facteurs et les causes de déclenchement peuvent être multiples.

Il s’agit d’un phénomène bien connu des montagnards puisque de nombreux couloirs d’avalanches concernent des secteurs où existe une exploitation humaine de la montagne.

Des catastrophes se sont déjà produites par le passé sur tout le massif Alpin. Compte tenu de son fort caractère montagneux et de son altitude globalement élevée, le département des Hautes-Alpes est pleinement concerné par ce type d’aléa.

Consulter aussi :

Inondations et crues torrentielles

© EsquissLes inondations et les crues torrentielles sont des phénomènes bien connus sur la totalité de la région PACA puisque le territoire comprend des cours d’eau d’une grande variété, depuis le grand fleuve du Rhône jusqu’aux torrents de montagne.

La morphologie diffère largement selon les secteurs de la région et le département des Hautes-Alpes est majoritairement concerné par les crues torrentielles, les débordements de rivières de fond de vallée et le ruissellement sur des versants instables. Par ailleurs, les changements météorologiques brutaux en zone de montagne favorisent la disparité de la répartition des précipitations.

Les crues survenant sur le département apportent également bien souvent des stocks très importants de matériaux dont la gestion revient, en partie, au Maire.

Consulter aussi :

Mouvements de terrain

© EsquissLes phénomènes dits de « mouvements de terrain » regroupent un ensemble de déplacement du sol ou du sous-sol à des échelles de temps très variables, pouvant aller du phénomène instantané jusqu’au mouvement lent millénaire. Les deux grandes familles de mouvements de terrain connues dans les Hautes-Alpes sont les chutes de blocs et les glissements de terrains.

Le changement climatique amplifie des aléas initialement peu présent sur le département comme le retrait/gonflement d'argiles avec des désordre de plus en plus observés sur les habitations et voirie. D'autres types de phénomènes existent mains ne sont que peu présents comme les affaissements/effondrements de cavités.

Consulter aussi :

Séismes

© EsquissLa tectonique des plaques, mise en lumière au début du 20ème siècle par Alfred Wegener, est à l’origine de l’organisation des continents telle que nous la connaissons actuellement.

Au cours de l’histoire de la terre, ces plaques tectoniques ont dérivé, se sont entrechoquées pour générer les grandes chaines de montagnes. Soixante-dix millions d’années avant l’ère humaine, la plaque continentale Africaine rentrait en collision avec la plaque continentale Européenne, donnant naissance aux Alpes.

Consulter aussi :

Phénomènes d’origine glaciaire

© EsquissBien que ces phénomènes restent marginaux sur le département des Hautes-Alpes, la présence de glaciers et de pergélisols (terrains gelés en permanence) est à l’origine d’évènements naturels dits glaciaires ou périglaciaires.

Il en existe différentes sortes classifiées par le type de stockage de la masse d’eau. Tous sont liés aux modifications des propriétés physiques de l’eau quand elle devient glace ou inversement, quand la glace devient eau.

Consulter aussi :

Feux de forêts

© EsquissLes feux de forêts sont des phénomènes bien connus dans département des Hautes-Alpes, notamment dans le secteur du bas Buëch et des Baronnies.

Les causes de déclenchement de ces phénomènes sont multiples mais il faut toutefois savoir que 92% de ces départs sont liés aux activités humaines. Les départs naturels de feux de forêts sont dus à la foudre et ne représente que 8% des causes de l’initiation d’un incendie. Ainsi, pour la très grande majorité des évènements, il s’agit d’un phénomène initié par l’Homme.

Consulter aussi :