Budget 2020 : ON EST LÀ.

C’est un budget résolument tourné vers l’avenir, vers le dynamisme et l’attractivité du territoire que le Conseil départemental vote en 2020. Un budget qui fait apparaître un niveau d’investissement record : plus de 58 millions d’euros.

Jean-Marie BERNARD

‘‘C’est un budget résolument tourné vers l’avenir, vers le dynamisme et l’attractivité du territoire que le Conseil départemental vote en 2020. Un budget qui fait apparaître un niveau d’investissement record – Plus de 58 millions d’euros – un tel montant n’avait pas été atteint depuis plus de dix ans.

Un investissement qui va permettre au Département de consolider son patrimoine, routier en premier lieu, mais aussi bâtimentaire et environnemental puisque les programmes de rénovation de trois collèges de notre territoire et de développement des énergies renouvelables vont entrer dans leurs phases opérationnelles.

Un investissement que la majorité départementale souhaite harmonieux et solidaire avec l’ensemble de nos villages et vallées. Et à nouveau, nous pouvons être fiers des montants alloués à l’aide aux collectivités pour le développement de leurs projets.

2020 sera une année de travaux et de développement dans les Hautes-Alpes. Dans l’intérêt et au service de tous les Haut-Alpins.’’

Jean-Marie BERNARD
Président du Département des Hautes-Alpes

Patrick RICOU

‘‘Le Département et les Haut-Alpins peuvent se réjouir des perspectives qui s’ouvrent à eux avec le budget 2020 de la collectivité. C’est un budget ambitieux, dynamique, qui offre des perspectives de travail dans tous les domaines qui composent notre territoire.

C’est le fruit d’un travail de long court. Celui de la maîtrise des charges de fonctionnement du Département, afin de lui permettre d’investir et d’équiper le territoire pour les années futures.

C’est aussi le fruit d’une réflexion sur les réformes en cours dans l’organisation des collectivités. Le Département est un échelon de proximité, qui doit servir l’ensemble des Haut-Alpins et les décisions qui sont prises par l’Assemblée démontrent toute sa pertinence.

Ce budget 2020 est conforme aux orientations budgétaires débattues par les élus départementaux au mois de décembre dernier. Des orientations qui, du fait des réformes en cours, font preuve de prudence, d’anticipation et de programmation. Le niveau d’investissement de cette année entre donc dans un cadre pluriannuel. Un vaste plan de modernisation de notre territoire qui doit courir jusqu’en 2025.’’

Patrick RICOU
Vice-Président du Département des Hautes-Alpes
en charge des finances départementales

Plus de 58 000 000 € d'investissement du Département en 2020...

INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES ET AÉRONAUTIQUES : 34 000 000 €

Pour entretenir les réseaux de desserte du territoire

  • Revêtement des réseaux routiers principal et secondaire
  • Modernisation du réseau, sécurité, risques naturels, ouvrages d’art…

VALORISATION ET GESTION DU PATRIMOINE : 7 800 000 €

Pour entretenir et rénover les bâtiments départementaux, notamment les collèges

  • Rénovation des collèges :
    Gap Centre : 1 300 000 €,
    Laragne : 700 000 €,
    Serres : 300 000 €
  • et accessibilité des collèges en général : 500 000 €
  • Entretien et rénovation des bâtiments départementaux :
    Rénovation énergétique des bâtiments Patac Gap, centre technique du Monêtier-les-Bains, MDS Cézanne à Gap : 1 200 000 €
    Maison de santé pluridisciplinaire de Guillestre : 300 000 €
    Rénovation du bâtiment des Archives départementales : 200 000 € pour lancer ce projet estimé à 7 500 000 €

RESSOURCES : 2 200 000 €

Pour un Département performant au service des usagers

  • Matériel informatique : 500 000 €
  • Logiciels : 500 000 €
  • Infrastructures numériques : 400 000 €
  • Rapprochement du service public de ses usagers : 200 000 €

AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL : 11 800 000 €

Pour un développement équilibré et durable du territoire

  • Attractivité (contrats stations, patrimoine Vauban, cinémathèque d’images de montagne, opération « Grands cols ») : 4 200 000 €
  • Eau / assainissement : 2 200 000 €
  • Soutien au développement des projets locaux (enveloppes cantonales) : 1 500 000 €
  • Sdis (renouvellement des bâtiments et des véhicules) : 500 000 €
  • Logement (Aide aux tiers, opération d’amélioration de l’habitat, etc.) : 400 000 €
  • Agriculture (dont rénovation du verger) : 350 000 €
  • Vie associative : 300 000 €
  • Solidarité avec les collectivités : 200 000 €

ÉDUCATION, CULTURE, JEUNESSE ET SPORT : 2 300 000 €

Pour permettre l’épanouissement des Haut-Alpins, quelle que soit leur passion

  • Informatique dans les collèges : 1 000 000 €
  • Subventions de projets favorisant la cohésion sociale (bibliothèques, médiathèques, crèches) : 1 000 000 €
  • Bibliothèque départementale, Musée Museum, Archives et Cedra : 200 000 €
  • Sport : 50 000 €

... dont 3 100 000 € dédiés à la transition énergétique

  • Mobilités alternatives (voies vertes) : 500 000 €
  • Projets photovoltaïques : 460 000 €
  • Rénovation énergétique des bâtiments départementaux : 285 000 €
  • Guichet unique pour l’accompagnement des projets : 500 000 €
  • Valorisation des grands cols : 300 000€
  • Gestion et valorisation des espaces naturels : 245 000 €
  • Aide aux particuliers en matière de transition énergétique : 100 000 €

Zoom sur la réhabilitation des collèges

Avec le budget 2020, le Département prend des engagements forts pour la réhabilitation des collèges de Laragne, Serres et Gap-Centre.

4 500 000 € sont affectés dès cette année pour le lancement de ces projets. Et le budget fait apparaître la programmation de 16 800 000 € de dépenses à moyen terme.

Pour rappel, la rénovation de ces trois établissements est estimée à 36 000 000 € à l’horizon 2025.

L’encours de dette

  • 178 500 000 € à la fin de l’année 2020
  • 17 000 000 € remboursés en 2020 / 16 400 000 € empruntés
  • Capacité de désendettement : 4 ans et 3 mois

Budget de fonctionnement 2020 : 163 080 000 €

Voir l'image en grand