Pas de l’Ours : une nouvelle route à 25 millions d’euros

En seulement quelques mois et afin de faire face au mieux à ce phénomène qu’est le glissement de terrain du Pas de l’Ours, le Département des Hautes-Alpes est parvenu à créer une route provisoire afin d’assurer la desserte des villages d’Abriès et de Ristolas malgré la rupture de la route départementale, et à préparer le chantier de création d’une nouvelle route définitive. Ce chantier est aujourd’hui ouvert est la page que vous êtes en train de lire a pour vocation de vous tenir informés des évolutions du chantier.

Ouverture à la circulation de la nouvelle route provisoire

Voir l'image en grand[25/10/2018] Conformément aux engagements pris par le Département, la nouvelle route provisoire a été ouverte à la circulation ce jeudi matin à 10h30 à la suite du passage du troupeau d’environ 250 bovins qui était prévu plus tôt dans la matinée.

Cette nouvelle route provisoire a été construite par le Département afin de répondre aux besoins de circulation. D’une part pour dissocier les véhicules de chantier de la route définitive des véhicules particuliers. Et d’autre part pour les besoins de la circulation dans le Haut-Guil cet hiver. Le revêtement de la chaussée a en outre été choisi afin de mieux supporter le passage des engins de déneigement et le salage de la chaussée.

Cette ouverture est permise à la suite de la réunion d’une commission de sécurité, sur place, mardi après-midi, qui a émis un avis favorable. Et avec elle, les travaux sur la partie définitive de la route de desserte d’Abriès et Ristolas entrent dans une nouvelle dimension. Ils sont menés par une quarantaine d’hommes sur place chaque jour et se poursuivront tant que les conditions météo le permettront.

Point de situation sur le chantier en images

[19/10/2018]

Le revêtement de la nouvelle route provisoire a été choisi pour subir les affres de l’hiver.
Le revêtement de la nouvelle route provisoire a été choisi pour subir les affres de l’hiver.
Cette nouvelle voie affiche une pente moins importante que jusqu’à présent et elle est plus large, ce qui peut notamment faciliter le retournement des véhicules en cas de difficulté.
Les engins de pose des glissières de sécurité sont arrivés sur le chantier.
Les engins de pose des glissières de sécurité sont arrivés sur le chantier.
Une commission de sécurité doit se réunir ce mardi 23 octobre en vue de l’ouverture de la voie à la circulation.
Installation des glissières de sécurité
Installation des glissières de sécurité
Plus de 400 mètres de glissières de sécurité sont en cours de pose de part et d’autre de la nouvelle route provisoire.
Avec l'ouverture de la route provisoire, les entreprises pourront travailler sur ce virage en particulier.
Avec l'ouverture de la route provisoire, les entreprises pourront travailler sur ce virage en particulier.
Pour cet hiver, si les conditions météo permettent la poursuite du travail, le virage que l’on voit à gauche sur cette photo n’existera plus. La route se poursuivra en ligne droite dans la partie actuellement en terre au milieu de l’image
L’année prochaine, la route définitive fera 2,5 km de long et aura tout l’aspect d’une route départementale.
L’année prochaine, la route définitive fera 2,5 km de long et aura tout l’aspect d’une route départementale.
Pour tracer cette voie à travers le flanc de montagne, il convient d’en sécuriser les parois. Un engin de chantier ouvre la brèche sur une hauteur d’1,50 mètre avant qu’une deuxième équipe ne vienne faire le mur de consolidation
Les flancs de montagne qui surplombent la route sont consolidés au moyen de murs de protection.
Les flancs de montagne qui surplombent la route sont consolidés au moyen de murs de protection.
Ces ouvrages sont ancrés dans la roche par des clous. Chacun fait une vingtaine de mètres de long. Une équipe procède donc au forage et à l’ancrage de ces clous avant de projeter du béton. Au total, près de 70 km de ces clous seront utilisés.
Ces parois de protection se font par tranches de 1,50 mètres de hauteur. On les appelle des parois cloutées.
Ces parois de protection se font par tranches de 1,50 mètres de hauteur. On les appelle des parois cloutées.
Celle du côté d’Aiguilles fera 100 mètres de long pour 10 mètres de haut. Celle côté Abriès plus de 250 mètres de long pour 30 mètres de haut. Ailleurs sur la route, d’autres dispositifs de protection seront mis en œuvre pour consolider les parois
Le revêtement de la nouvelle route provisoire a été choisi pour subir les affres de l’hiver.
Les engins de pose des glissières de sécurité sont arrivés sur le chantier.
Installation des glissières de sécurité
Avec l'ouverture de la route provisoire, les entreprises pourront travailler sur ce virage en particulier.
L’année prochaine, la route définitive fera 2,5 km de long et aura tout l’aspect d’une route départementale.
Les flancs de montagne qui surplombent la route sont consolidés au moyen de murs de protection.
Ces parois de protection se font par tranches de 1,50 mètres de hauteur. On les appelle des parois cloutées.

La nouvelle route provisoire doit ouvrir la semaine prochaine

[17/10/18] La nouvelle route provisoire doit ouvrir la semaine prochaine. Les travaux vont bon train et se poursuivent en vue d’une ouverture très prochaine de la nouvelle route provisoire.

‘‘Les conditions météo ont été un peu défavorables la semaine dernière, ce qui fait que nous avons pris quelques jours de retard pour l’ouverture de cette nouvelle route provisoire’’, commente Marcel Cannat, vice-Président du Département en charge des routes. ‘‘Pour autant, le Département s’est engagé à améliorer les conditions de circulation pour l’hiver prochain et il les tiendra pleinement. D’une part avec la réalisation de ces travaux sur la route provisoire, mais aussi en recrutant du personnel pour cet hiver et en mettant un engin de déneigement supplémentaire à disposition, qui sera prêt vers le 15 novembre si ce n’est pas avant’’.

Cette nouvelle section de la route provisoire va permettre fluidifier la circulation cet hiver en réduisant la pente de 3% dans les secteurs problématiques. Ces mercredi et jeudi, revêtement et pose de glissières de sécurité sont en cours de réalisation. La semaine prochaine, la signalétique horizontale sera installée et une commission de sécurité doit se réunir afin d’ouvrir la voie à la circulation.

Du côté du chantier de la route définitive, le retour du beau temps – annoncé au moins jusqu’en milieu de semaine prochaine - permet une belle avancée des travaux. Les parois clouées sont toujours en cours de réalisation et les équipes vont commencer certains lacets de la route définitive.

Une trentaine de personnes est à l’œuvre chaque jour pour faire avancer ce chantier.

Plus de 30 ouvriers travaillent actuellement sur le chantier

Voir l'image en grand[04/10/18] Les travaux de la nouvelle route définitive de desserte des villages d’Abriès et de Ristolas poursuivent leur progression conformément au planning envisagé depuis leur lancement début septembre.

Désormais, plus de 30 ouvriers – dont une quinzaine dort sur place toute la semaine - sont à l’œuvre chaque jour pour travailler notamment sur la plus grande des parois clouées - celle qui se situe côté Abriès – et qui fera à terme 30 mètres de hauteur sur 220 mètres de longueur. Outre le cloutage, la projection de béton a elle aussi commencé.

Sur sa longueur de 2,1 km, la nouvelle route définitive comptera en tout six parois clouées, certes pas toutes aussi importantes que celle évoquée à l’instant, qui représenteront environ 60 km de clous afin de retenir les talus.

Côté route provisoire, les travaux sont également réalisés dans les délais pour une mise en circulation mi-octobre. Une commission de sécurité sera réunie autour de la Préfecture du Département en amont de cette mise en circulation.

15 jours après le lancement des travaux, la nouvelle voie est bien visible

Voir l'image en grand[14/09/18] 15 jours seulement après le lancement des travaux de déboisement de la zone, la voie qui sera empruntée cet hiver afin d'éviter les trop grosses pentes de la route provisoire est déjà bien visible. Pour rappel, ces travaux d'aménagement doivent aussi permettre de différencier les flux de circulation entre les particuliers et les véhicules de chantier.

En ce qui concerne le chantier Enedis, un nouvel accord a été trouvé avec l'entreprise. "Enedis nous a déjà permis de faire des ouvertures en cours de journée afin de faciliter la circulation au cours de ses 11 jours d'intervention", rappelle le vice-Président du Département, Marcel Cannat. "Désormais, nous pouvons annoncer que la circulation sera également aménagée les mercredis 19 et 26 septembre afin de faciliter le transport scolaire".

La circulation, ces deux mercredis, sera donc ouverte l’après-midi entre 12h et 14h22 puis de 16h à 16h22. Ces deux jours-là, les travaux seront poursuivis jusqu’à 18h pour ne pas prendre de retard sur le chantier.

On entrevoit déjà la déviation de la route provisoire

Voir l'image en grand[07/09/18] Une semaine seulement après le début du chantier de déboisement de la zone concernée par la création de la nouvelle route de desserte des villages d'Abriès et de Ristolas et l'engagement du vice-Président du Département, Marcel Cannat, pour rendre la circulation plus facile cet hiver, le paysage permet déjà d'entrevoir ce que sera le tracé de la route dans les semaines à venir.

''Le Département a créé la route provisoire en urgence, l'an passé, afin de pallier tout isolement complet des villages d'Abriès et de Ristolas. Le calendrier nous a donné parfaitement raison puisque la RD947 a été fermée seulement quelques jours avant que le glissement de terrain n'atteigne la chaussée", explique Marcel Cannat. "Aujourd'hui, nous avons bien conscience que cette route provisoire affiche une pente importante et qu'il convient de l'aménager avant l'hiver. Par ailleurs, avec l'ouverture du chantier de création de la route définitive, nous avons besoin de séparer les flux de circulation grand public et engins de travaux. C'est la raison pour laquelle le Département aménage cet automne ce nouveau barreau, qui aura une pente maximale beaucoup plus raisonnable".

Le secteur du Pas de l'Ours sera marqué, à partir de ce jeudi 6 septembre, par les travaux engagés par Enedis et Paca THD pour déplacer la ligne électrique et la fibre optique. "Je remercie très sincèrement ces deux entreprises pour leur réactivité et leur sens du service rendu au public", note encore Marcel Cannat. "Il faut savoir que ces travaux sont des travaux de transition, évolutifs au gré du chantier, et qu'au final, ces réseaux seront enfouis dans la route définitive".

Voir l'image en grand © envie de Queyras

La fermeture de la route provisoire pour Enedis

Consciente de l'impact de la fermeture de la route provisoire sur le quotidien du Haut-Guil, l'entreprise Enedis a accepté, à la demande du vice-Président Marcel Cannat, qu'un aménagement du temps de travail soit fait.

C'est ainsi que la route sera rendue à la circulation chaque jour de travail à 10h et 15h. Pour rappel, la route provisoire est fermée afin de réaliser ces travaux les :

  • les 6, 7, 13, 14,
  • du 18 au 20
  • du 24 au 26
  • et le 28 septembre 2018

Conscient des contraintes que cette fermeture implique pour les usagers, Marcel Cannat a demandé au Directeur d'Enedis si un aménagement pouvait être envisagé afin de maintenir un flux de circulation. La proposition du vice-Président a été acceptée par Enedis et c'est ainsi que deux passages en milieu de matinée et en milieu d'après-midi ont pu être envisagés. Des agents du service des routes du Département seront sur place pour renseigner les automobilistes et assurer l'alternat de la circulation.

Les jours concernés (voir ci-dessus), la route provisoire sera donc fermée pour travaux :

  • de 8h07 à 10h
  • de 10h22 à 12h
  • de 13h07 à 15h
  • de 15h22 à 17h

Les services du Département sont en lien direct et permanent avec l'entreprise qui s'est également engagée à redonner la voie à la circulation chaque jour dès qu'elle a terminé, surtout si la fin de journée devait intervenir avant 17 heures.

Le chantier de la route définitive lancé

Voir l'image en grandIl est ouvert depuis lundi 27 août, avec le début du déboisement afin de libérer la place à la future route définitive.

À partir du lundi 3 septembre, les entreprises commenceront à s'installer sur place et à travailler aux aménagements des parois, soutènement et au tracé de la route.

Au cours des mois de septembre et octobre 2018, les entreprises vont travailler sur :

  • 2 parois clouées de la route définitive sur les 6 du projet
  • La déviation de la route provisoire afin d'améliorer le confort des automobilistes cet hiver (pente maximale 14% contre 17% à l'heure actuelle) et de différencier les flux véhicules courants / engins de chantier
  • L'aménagement du pont provisoire côté Abriès, pour les engins de chantier
  • Au terme de ces aménagements, la circulation des engins sera donc bien différenciée de celle des véhicules quotidiens

Des avancées pour la circulation provisoire cet hiver

Cet hiver, la circulation sur la route provisoire se fera donc toujours par alternat mais sur une nouvelle voie créée spécialement par le Département. Elle rejoindra quelques virages de la route définitive qui seront réalisés au cours de l'automne, avant de reprendre le profil de la route provisoire actuelle.

  • Au cours de l'année 2019, les travaux doivent permettre de réaliser la totalité de la voirie définitive ainsi que le pont de franchissement du Guil côté Aiguilles, qui doit être terminé avant la fin de l'année 2019.
  • Le tout sera complété par un nouveau pont côté Abriès en 2020

« Au terme de ce chantier, le Haut-Guil disposera d'une nouvelle route aux caractéristiques identiques à ce qui existe pour accéder aux stations de ski comme Risoul ou les Orres », commente Marcel Cannat, vice-Président du Département.

L'économie générale du chantier

Voir l'image en grandLa nouvelle route du Pas de l'Ours est estimée à 21 M€ hors taxes. Le marché a été attribué en trois lots, dirigés à chaque fois par une entreprise mandataire, avec des sous-traitants.

  • Lot 1 (ouvrages de soutènement, terrassement) : 19 millions d'€
    GUINTOLI (mandataire) avec ALLAMANNO / CHARLES QUEYRAS TP / BUCCI Frères / NGE Fondations / Stabilisation Protection
  • Lot 2 (couche de forme et fondation) : 1 million d'€
    ALLAMANNO (mandataire) avec SOGEA / BUCCI Frères / GUINTOLI / SRM
  • Lot 3 (chaussée) : 1 million d'€
    Société Routière du Midi (mandataire) avec BUCCI Frères

Au plus fort du chantier, 50 personnes travailleront sur place, hors encadrement.