Restauration des cours d'eau

Programme Espace Alpin HyMoCARES

Logo du Programme HyMoCARES

Dans les secteurs montagneux, à l'instar du Département des Hautes-Alpes, les cours d'eau ont toujours été un enjeu majeur, tant pour leur utilisation par les populations locales que pour les activités touristiques développées autour des milieux aquatiques.

Voir l'image en grand Exemple d'incision sur le Drac

Or, en raison d'un manque de connaissances sur le fonctionnement de ces écosystèmes, nombre de cours d'eau alpin ont été dégradés par une surexploitation des richesses (eau, sédiments, biomasse,...) et une gestion hydraulique bien trop cloisonnée, conduisant à d'importants phénomènes d'incisions dans les rivières.

Dans ce contexte, nombre de rivières ne furent plus en mesure d'assurer leurs rôles dans les sociétés humaines, alors que des multitudes de désordres étaient observés tout au long des cours d'eau, spécialement en montagne où les évolutions morphologiques sont par nature très rapides.

Les paradigmes de l'aménagement des rivières sont aujourd'hui en évolution et la gestion des milieux aquatiques est pensée, toujours plus, dans une logique de "gestion intégrée", prenant en compte les enjeux et problématiques d'un bassin versant dans son ensemble.

Dans cette dynamique, des projets de restauration des rivières sont réalisés dans les zones dégradées, assurant le bon équilibre des milieux aquatiques.

En conséquence, s'opère une perénisation des services ecosystémiques rendus pas la rivière dans des domaines aussi variés que, l'approvisionnement en eau, la lutte contre le réchauffement ou encore, les activités récréatives nécessaires au maintien d'un tourisme durable en milieu montagnard.

Voir l'image en grand Le Drac pendant les travaux de restaurationC'est dans ce contexte que le Département des Hautes-Alpes par l'intermédiaire de son service Ressources Naturelles et Risques a été sollicité pour être partenaire du programme européen Espace Alpin, HyMoCARES.

Le projet développera un cadre conceptuel et des outils opérationnels, comprenant de nouvelles méthodes pour intérgrer les services écosytémiques dans la planification et la gestion des bassins hydrographiques alpin, basé sur inventaire des pratiques opérationnelles propres à chaque pays partenaire du projet. Le public cible sera identifié, claissifié et les actions de communication ménées durant les 3 ans du programme permettront une transmission pertinente de la future approche HyMoCARES.

Le programme concerne 6 des 7 pays alpins, représentés par les 13 partenaires cités ci dessous, associant les mondes scientifiques et les mondes opérationnels :

  • Agenzia per la protezione civile, ITALIE
  • Autorità di Bacino del Fiume Adige, ITALIE
  • Centro per la riqualificazione fluviale, ITALIE
  • Département des Hautes-Alpes, service Ressources Naturelles et Risques, FRANCE
  • Bundesamt für wasserwirtschaft, Institüt für wasserbrau und hydrometricshe prüfung, AUTRICHE
  • Institu za vode Republike, SLOVENIE
  • Provincia Autonoma di Trento, ITALIE
  • Universität für bodenkultur Wien, AUTRICHE
  • Institut national de recherche en science et technologie pour l'environnement et l'agriculture, FRANCE
  • Landerfischereiverb und Bayern e.V., ALLEMAGNE
  • Forschungsverbund Berlin e.V., ALLEMAGNE
  • Eidgenössische technische hochschule Zurich, SUISSE
  • Ufficio dei Corsi d'acqua, SUISSE

Voir l'image en grand Le Drac après les travaux

Dans le but de produire les meilleurs outils possibles issus de l'approche HyMoCARES, les partenaires se baseront sur le retour d'expérience de 13 sites pilotes alpins sur lesquels ont été menées des actions de restauration en milieu aquatique. Deux sites français seront étudiés dans ce contexte : Le Drac et le Buëch puisque chacun de ces cours d'eau a été concerné récemment par des projets de recharge sédimentaire.

Pour s'assurer de la réussite du projet, chaque partenaire s'est constitué un réseau d'observateurs qui auront un rôle à jouer dans l'alimentation et le contrôle des travaux menés. 

Le programme court sur une période de 3 années, entre début 2017 et fin 2019. Le Département des Hautes-Alpes finance ses activités par le FEDER dans le contexte du Programme Espace Alpin 2014 - 2020. Il repond aux attentes de l'appel à projet de l'année 2016 de l'item 3.2 des objectifs spécifiques : "Enhance the conservation, the protection and the ecological connectivity of Alpine Space ecosystem".

Les financements pour le Département des Hautes-Alpes se repartissent de la façon suivante :

Partenaire Subvention (ERDF)

Taux financement

Auto-financement Budget total

Département des Hautes-Alpes

173 782,50 € 85% 30 667,50 € 204 450 €

 

 

 

 

 

Le budget total représente envrion 2 600 000 € répartis entre les 13 partenaires.

Suivez HyMoCARES :

Hôtel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01