Projet ALPéril

Présentation

Le programme Alcotra ALPéril s'inscrit dans la continuité des précédents projets, Pellidrac et TT:CoCo, toujours en partenariat avec le Polictenico di Torino. Après avec avoir mené successivement deux projets contribuant à la production de données sur les thématiques rivières, continuité écologique et risques naturels, la volonté du département était de capitaliser et valoriser les données produites.

Dans ce contexte, le Département avait répondu au dernier appel à projet Alcotra 2007-2013 et a obtenu une subvention de 150 000 euros pour mener à bien les actions proposées au cours de l'années 2015, permettant ainsi des prestations extérieures et la prolongation d'un poste de chargé de mission programme européens rivières.

Actualités : Workshop Scientifique du 29 septembre 2015 à Névache

Dans le cadre de la valorisation des travaux menés lors des programmes européens portés par le Département des Hautes-Alpes, un workshop scientifique a été organisé sur la commune de Névache le 29 septembre 2015 dans le contexte du programme Alcotra ALPéril. Suite à la mise en place d'un partenariat avec le Pôle Alpin des Risques Naturels, cette journée a été construite autour d'une volonté de réunir les acteurs techniques et élus concernés des programmes Pellidrac et TT:CoCo afin de procéder à la restitution des travaux effectués entre 2009 et 2015.

La matinée a été consacrée à des présentations techniques ménées par les différents partenaires impliqués dans les précédents programmes Alcotra portés par le Département des Hautes-Alpes. Le programme a été construit autour de deux thématiques :

Session 1 : Les rivières et torrents de montagne, sources de dangers: Les risques hydro météorologiques de montagne – Application dans la Clarée

  1. Observations des crues torrentielles dans les Alpes, Application sur le Roubion
  2. Une technologie d'anticipation, la plateforme RHYTMME
  3. Suivi et connaissance hydrologique : la Clarée

Session 2 : Les rivières et torrent de montagne, ressources de la biodiversité : La gestion des milieux aquatiques - Exemples dans les Hautes-Alpes et en Italie

  1. Le Drac : Expérience : La recharge sédimentaire anthropique du Drac, pour lutter contre le phénomène d’incision
  2. Améliorations environnementales et morphologiques: Propositions d'actions sur le torrent Pellice (Province de Turin)
  3. 10 ans de suivi hydrobiologique des rivières du Département des Hautes-Alpes

Les supports de présention sont téléchargeables directement en cliquant sur les titres ci-dessus.

Voir l'image en grand

Le repas de midi fut organisé par le Département des Hautes-Alpes, un traiteur local avait alors assuré le buffet autour de saveurs montagnardes sans négliger les aspects "développement durable".

Le repas fut ensuite cloturé par l'intervenion de M. Chevalier, Maire de Névache, relatant des faits historiques structurant de la vallée de Névache et illustrant ses propos par une série de photos historiques (cliquer ici) témoignant de l'évolution de l'occupation humaine autour des problématiques d'inondations dans la plaine de Névache.

Voir l'image en grandLa seconde partie de la journée était consacrée à une visite sur site de l'une des installations qui avaient été faites dans le cadre du programme Alcotra TT:CoCo sur le Roubion : une station de détection des laves torrentielles. Dans un partenariat avec IRSTEA, centre de Grenoble, le Département a installé en forêt domaniale des capteurs de vibrations, appelés géophones (voir présentation "Observations des crues torrentielles dans les Alpes, Application sur le Roubion"), permettant d'étudier les phénomènes d'origine torrentielle.

Cette installation et les données qui en seront extraites auront pour but de contribuer à l'amélioration de la connaissance sur les risques naturels liés au transport solide en domaine torrentiel.                                                               

Actualités : Meeting Politique du 12 Novembre 2015 à Gap

Dans le cadre de la valorisation des travaux menés lors des programmes européens portés par le Département des Hautes-Alpes, un meeting stratégique intitulé "L'expérience Alcotra pour le Département des Hautes-Alpes : Acquis et perspectives pour l'action publique et collective, Exemple d'application pour la gestion des rivières de montagne" a été organisé dans la continuité de la journée technique qui avait eu lieu à Névache le 29 septembre 2015, avec toutefois un objectif tout autre.

En effet, le programme de cette matinée de discussions autour des programmes Alcotra n'avait pas la vocation de développer l'aspect technique des actions menées au sein de ces différents programmes d'actions, mais de donner la paroles aux différents partenaires, aussi bien issus du monde de la recherche que des élus des territoires, afin de leur permettre d'évoquer les aspects positifs de ces programmes.

Par ailleurs, l'actualité sur le transfert de compétences des collectivités ne pouvait pas être négligée (Loi NOTRe), elle a donc été incluse dans le programme de discussions. Le Département souhaitait montrer comment ses actions s'articulent autour des autres collectivités et services de l'Etat, porteurs de projets de gestion des risques naturels, plus globalement de la gestion des rivières sur le territoire haut-alpin. Le programme des tables rondes a donc été édifié de la manière suivante :

Table ronde 1 – 10h00 – 11h00 : « Valorisation et enjeux des programmations européennes à l’échelle départementale »

  1. Enjeux et richesses des partenariats entre territoires et recherche, l’exemple du risque torrentiel, Didier RICHARD, IRSTEA Centre de Grenoble
  2. Spécificités et plus-value transfrontalières pour la gestion de cours d’eau (contrat de rivière), annulée mais évoquée par Isabelle CHOUQUET et Sofia PICCIONE
  3. Une aide précieuse pour la mise en place du contrat de rivière, l'émergence et la reconnaissance transfrontalière d'un projet emblématique de territoire, Jean-Pierre FESTA, Ex-Elu de la CLEDA

Table ronde 2 – 11h30 – 12h30: « Du contexte national et aux démarches locales, vers une nécessaire stratégie partenariale départementale »

  1. Acquis du programme Alcotra et perspectives départementales : de la connaissance, vers l’opérationnalité, encore quelques écueils ?, Catherine GUIEU, Département des Hautes-Alpes
  2. La GEMAPI, une politique de gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations, Pierre-Yves LECORDIX, Direction Départementale des Territoires des Hautes-Alpes
  3. Les enjeux locaux de la SLGRI, quelle déclinaison locale ?, Ghislaine VERRHIEST-LEBLANC, DREAL PACA
  4. Besoins et émergence d’approches intégrées et territorialisées : l’exemple de la gestion intégrées des risques naturels, Amandine CREVOLIN, Pays du Grand Briançonnais, des Ecrins au Queyras

Conscient de l'importance des enjeux liés aux problématiques de la gestion des rivières et des risques naturels attenants, Marc VIOSSAT, Conseiller Départemental des Hautes-Alpes, 7e Vice-président, en charge des ressources naturelles, de l’énergie, du climat et des déchets, avait tenu à encadrer cette journée par des propos introductifs et de clôture, résumés dans un article du Dauphiné (consultable ici).

Malgré l'importance du sujet, le Département des Hautes-Alpes a choisi de conserver un aspect convivial à cette session de travail. Ainsi, la matinée s'est conclue par un buffet repas autour des saveurs locales, assuré par un traiteur gapençais. Aussi, l'illustrateur haut-alpin Alexis NOUAIHLAT a immortalisé cette séance par ses dessins humoristiques, visibles ici.

Actions portées sur le bassin-versant du Drac

Dans la continuité du programme Pellidrac (2009-2011), des actions sur le Drac seront menées au cours de ce programme ALPéril. Notamment, le Département des Hautes-Alpes souhaite par l'intermédiaire de son service Ressources Naturelles et Risques comprendre les dynamiques de formation de lits en tresse et les dynamiques sédimentaires du Drac, suite à la recharge en matériaux de la section qui était en incision, à l'amont du Pont de Saint-Bonnet. Pour ce faire, une consultation en entreprise a été lancée pour la réalisation d'un levé lidar sur le Drac.

Par ailleurs, le Département envisage également de porter des actions afin d'étudier l'influence de cette recharge sédimentaire sur la biodiversité. Toutes ces nouvelles actions seront comparées aux données qui avaient été générées lors du programme Pellidrac.

Actions portées sur le bassin-versant de la Haute-Durance

Dans la continuité du pogramme Alcotra TT:CoCo, ALPéril a pour but de valoriser les actions portées sur la Haute-Durance. Au cours de l'année 2014, des systèmes d'instrumentations avaient été installés sur différents sites des vallées de la Clarée, de la Durance et de la Gyronde.

Ces systèmes avaient pour objectif d'élargir le champ de compétences sur la connaissance des phénomènes torrentiels et d'inondations en zone de montagne. En parallèle, un système d'information géographique a été conçu dans vallée de la Guisane avec l'objectif de réunir un panel d'informations concernant la torrientialité dans cette vallée. Conscient de la valeur de ces travaux menés, le Département a souhaité alors continuer à oeuvrer afin d'exploiter au mieux ces éléments. Les actions menées dans le contexte du programme ALPéril portent donc sur :

  • Le dévéloppement et optimisation des systèmes de détections torrentielles sur la base des évènements de laves torrentielles mesurés. 
  • L'utilisation des données mesurées de débit sur la Clarée et de tubridité sur la Durance.
  • La valorisation et la diffusion (projet Webmapping) des données géographiques sur les évènements torrentiels de la Guisane.

Partenaires du programme

Pour mener à bien ses projets, le Département s'est entouré des partenaires techniques et scientifiques suivants : 

Votre contact

Romain GAUCHER
Tel. 04 86 15 35 28
Fax 04 86 15 35 58

Hôtel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01