Sa D. Maffren

Présentation

Voir l'image en grand

Créée après guerre par Daniel Maffren, cette fabrique de calissons s'est installée au Poët dans les années 1950, dans les locaux laissés vacants par la chocolaterie Réal. Exploitée jusqu’en 1990 par Jean Queyrel, l'entreprise traverse  ensuite une période difficile qui la laisse au bord de la liquidation judiciaire avant d'être rachetée par Etienne Dolfi en 1995.

A cette époque, la fabrique compte seulement 15 à 20 salariés. Monsieur Dolfi, qui possède également une usine de bonbons dans la région parisienne, va transférer la fabrication de la pâte d’amande sur le site du Poët. Ce choix judicieux va permettre à l'atelier Canteperdrix de proposer une gamme de produits de plus en plus large, gamme qui ne cessera de s’étendre jusqu’à aujourd’hui.

Voir l'image en grand

Épaulé par Philippe Foulatière, Directeur Général, Monsieur Dolfi va réorganiser l’entreprise sur tous les plans (technique, comptable et production). Sa volonté d’investir sur place a  longtemps été freinée par l’absence de maîtrise foncière sur les terrains et les bâtiments. Ce dernier verrou vient de céder récemment et l’entreprise a enfin pu réaliser les investissements de modernisation qu’elle souhaitait : réfection des sols, ventilation, extraction, réfrigération et climatisation. Elle a entrepris une démarche de certification Iso 22000 déjà très avancée.

Propriétaire de la marque "Canteperdrix" et "Verger du Roy", sa démarche commerciale alliée à une qualité haut de gamme de ses produits, lui ont valu une notoriété bien au delà des frontières et elle exporte désormais en Russie, au Japon, aux Émirats Arabes Unis en Suisse et dans toute l’Europe, ainsi que dans les Dom-Tom et en Australie. Elle vient de participer à un salon à Moscou du 25 au 29 septembre 2010 où tous les grands noms de l’épicerie fine de la Russie étaient présents.

Voir l'image en grand

Canteperdrix qui comptait une quarantaine de salariés il y a à peine trois ans, a désormais un effectif de 50 allant jusqu'à 85 personnes en fin d'année et prévoit une progression de son chiffre d’affaires d’environ 15 % pour 2010.

Sa réussite réside aussi dans ses secrets de fabrication et dans la qualité et l’expérience de la main d’œuvre du site du Poët. Bien loin de l’idée de délocaliser son activité vers un autre site, cette entreprise envisage de nouveaux projets de développement "produits" et pourquoi pas, d'agrandir sa surface actuelle avec de nouvelles embauches à la clé.

En matière de savoir-faire et d’innovation, nous entrons là dans un domaine bien gardé. Elle maintient volontairement le côté artisanal de la fabrication du nougat seul moyen selon-elle de conserver la qualité exceptionnelle de celui-ci. Les ingrédients et leur dosage sont « top secret ». Elle possède un savoir-faire sur les formes, les techniques et les matières premières utilisées dans la fabrication des figurines en pâte d’amande.

Voir l'image en grand

Ces secrets de fabrication sont transmis à l’intérieur même de l’entreprise et n’en sortent jamais.

Elle tient à protéger ses nouveaux produits et vient de déposer auprès de l'Inpi un nouveau format de calissons sous le nom de "carrissou". La fabrication de ses calissons n’a d’ailleurs rien à voir avec les calissons d’Aix-en-Provence. Ce secret est aussi très bien gardé.

Canteperdrix vient également de mettre sur le marché un produit totalement innovant à base de glace royale et de pâte d’amande et en forme de macaron... de quoi faire rêver les palais les plus avertis.

Reportage vidéo

Votre contact

Canteperdrix
Chemin de la Grange-Neuve
05300 Le Poët
Tél. : 04 92 65 72 27
canteperdrix.lepoet-hautes-alpes.com

Carte intéractive

Hôtel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01